26 janvier 2016

Le patchwork le code du travail en pièce

Un patchwork est une technique de couture qui consiste à assembler plusieurs morceaux de tissus de tailles, formes et couleurs différentes pour réaliser différents types d'ouvrages.

C'est aussi un timbre qui se colle sur la peau pour encadrer le travail salarié (Patch-Work).

blue-purple-pink-Patchwork-piece-echino-laminate-fabric-173886-2

Ainsi il y aurait 2 camps ceux qui défendent le code du travail comme code du salarié (édifié dans dans la sueur et les larmes) et ceux qui l'attaquent au nom de la libre entreprise. Pourtant le code du travail est autant celui du patron que celui du salarié, parfois celui de l'état et beaucoup celui de la complexe négociation du moment. Au delà de l'affrontement binaire, le code du travail devrait pouvoir être critiqué librement pour ce qu'il est : un ensemble de règles hétéroclites.

Patchwork en quelques dates et périodes :

  • Premières lois ouvrières de la fin du XIXème du début du vingtième siècle (Pour le détail on peut citer l'article de Rachel Saada)
  • 1936 et le front populaire
  • 1945 et le consensus de l'état providence, (lien)
  • les 30 glorieuses et 1968,
  • 1971 et l'époque Delors (formation professionnelle),
  • 1973 1er code
  • 1977 et le bilan social
  • 1981 et les lois Auroux
  • 1986 et Philippe Seguin
  • 1996 et l'ARTT de Gilles de Robien
  • 1998 et la RTT de Martine Aubry
  • 2005-2008 Nouveau code - époque Chirac Larcher
  • 2007 Nicolas Sarkozy et François Fillon
  • 2015 Rebsamen
  • 2016 Hollande, Valls, Macron
  • 2018 Nouveau Nouveau code

Demain on vous le promet on vous fait un jardin à la française ... ou on continue à rapiécer le patch-work. N'y a t-il pas d'autres choix?

- Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :


Commentaires sur Le patchwork le code du travail en pièce

    Le patchwork est une formidable illustration du code du travail. Votre billet me plait énormément car il est riche en dates et nous rappelle que le code du travail continuera de changer, encore et encore...

    Posté par Laurent, 04 avril 2016 à 15:33 | | Répondre
Nouveau commentaire