25 septembre 2013

Le travail nocture dans le commerce et les temps urbains

L'affaire Sephora est en une de l'actualité. Pour les différentes enseignes, l'objectif est d'obtenir une évolution de la législation sur le temps de travail pour l'ajuster aux temps des consommateurs et maximiser leurs chiffres d'affaire.

Les temps de consommation ont évolués et les entreprises veulent pouvoir ajuster leurs horaires à ces nouveaux comportements. Les magasins sont vides les jours de semaine et pleins les samedis, dimanches et après 20 heures.

La politique temporelle doit être territoriale et sociale. Chaque collectivité territoriale doit mettre en oeuvre une politique des temps urbains :

Exemple à Dijon : C'est en 2008 que la ville de Dijon a choisi de prendre en considération les préoccupations liées aux politiques temporelles et d'en faire un axe structurant ses actions.

Comment concrètement mieux adapter les temps sociaux aux modes de vie urbains ? C'est l'enjeu des bureaux des temps nés en Italie dont l'idée se diffuse en France notamment via l'association tempo territorial.

Selon Thierry Paquot il faut comprendre les contradictions entre les rythmes urbains et les temps sociaux, mais également les risques d'une « ville permanente » où il n'y aurait plus de place pour la flânerie et la lenteur.

Le débat sur le travail de nuit dans le commerce ne doit pas faire oublier tous ceux qui travaillent en horaire décalé, pour que la ville puisse se lever entre 6 et 8 heures. Ceux qu'on ne voit plus. C'est pour avoir cette vision globale que l'idée des maires de nuit sur le modèle d'Amsterdam se développe dans toutes les grandes villes et celui de Paris doit être justement élu en septembre :

Les intéressés peuvent envoyer leurs candidatures jusqu'à la fin du mois de septembre. Page facebook

Les élections auront ensuite lieu en deux tours: un premier tour sur Facebook en octobre, et un deuxième, le 9 novembre, dans des lieux parisiens de la vie nocturne où seront installés des bureaux de vote.

"Si l'organisation d'une élection en dehors de tout cadre officiel s'apparente forcément à une forme de pied de nez, il ne s'agira pas non plus d'une farce ou d'un simple simulacre. Par la précision de leur règlement et leur calendrier laissant une large place aux débats, ces élections seront un vrai temps réflexif et démocratique", indique le collectif.

Face à l'évolution sociale, la législation du temps de travail doit évoluer pour concilier les temps des commerces avec les temps de la ville, les droits des salariés et le comportement des consommateurs en prenant en compte les garanties de santé publique (l'homme n'est pas un animal nocturne)

- Commentaires [3] - Permalien [#]


Commentaires sur Le travail nocture dans le commerce et les temps urbains

    Cette mesure accentuera le fossé qui s'est creusé entre les grandes enseignes et les petits commerçants. A Paris, les touristes recherchent l'authenticité pas les mêmes boutiques qu'ils ont chez eux... Je ne comprends pas l'intérêt de ce projet.

    Posté par Jérémy, 17 septembre 2015 à 16:27 | | Répondre
  • Je pense que tu te trompes : les touristes notamment chinois et japonais vont dans les mêmes magasins qu'ils ont chez eux car ils sont moins cher en France.

    Posté par Nicolas, 17 septembre 2015 à 17:13 | | Répondre
  • En tout cas pour ce qui est de Sephora, les salariés de l'enseigne ont massivement voté le travail de nuit début octobre. La majoration salariale est de 100% et tous les syndicats approuvent ! Merci Macron ?

    Posté par Laurent, 16 octobre 2015 à 13:52 | | Répondre
Nouveau commentaire